La gauche « vidange »

Cela fait déjà quelques années que je m’y intéresse surtout depuis la crise étudiante de 2012, ce phénomène qui m’apparait plus que jamais présent sur les ondes radiophoniques du Québec, dans les divers médias écrits et surtout au sein d’internet. Je parle de cette gauche qui s’est toujours acharnée à dénoncer certains médias de Québec et plus particulièrement les animateurs et les chroniqueurs sévissants sur les ondes de Radio-X et du FM 93, mais aussi les autres acteurs de la droite québécoise. De prime abord, je ne me suis jamais gêné de les critiquer surtout au niveau de leurs idées. Je suis le premier à dénoncer les excès verbaux de leurs animateurs et je ne cesserai sans doute pas de le faire tant qu’elle ne se sera pas montrée un peu plus respectueuse. Le problème que j’ai avec cette gauche, c’est qu’elle se permet de s’en moquer allégrement avec des propos qui ne sont guère mieux même si la radio de droite de Québec malgré le procès de Jeff Filion s’est relativement modérée sans cesser d’être insultante.

Et pourtant, cette gauche qui s’acharne à la dénoncer allègrement a démontré qu’elle était capable de se rabaisser à son niveau, voir à faire pire. Comme exemple, je donne les animateurs de l’émission de La soirée est encore jeune à la télé publique de Radio-Canada qui sous le couvert d’un humour douteux attaquent régulièrement les représentants de la droite québécoise qu’ils aiment qualifier de « jambons ». Récemment, ils sont allés jusqu’à traiter de dinde Lise Ravary en plus de plusieurs propos vulgaires, notamment concernant ses confessions religieuses dans un antisémitisme dont il est à se demander s’il est volontaire. J’ai eu un sentiment de malaise lorsqu’on m’a fait entendre l’extrait. Le même qui m’habite lorsque j’entends la vulgarité des animateurs de cette radio de Québec dite « poubelle » mais avec une frustration en plus. Il s’agit de ce sentiment de voir une certaine condescendance, dans ce cas-ci une volonté de dénigrer Lise Ravary parce qu’elle a critiqué la gauche « champagne » québécoise. Le même aussi qui m’a habité lorsque j’ai entendu Gabriel Nadeau-Dubois en 2012, traiter de Laurent Proulx de petit con publiquement. De la part d’un individu que certains médias se plaisent autant à louanger, c’est vraiment d’une grande classe. C’est le même malaise qui m’a habité lorsque j’ai vu cette caricature douteuse d’Éric Duhaime provenant du site « Sortons les poubelles » et de la page « Québec s’excuse pour sa radio-poubelle » qui est supposée lutter contre cette vulgarité.

Concernant ces derniers, la plupart du temps, ils citent les propos de ces animateurs de droite et les sortent de leur contexte dans le but de les dénigrer, faisant preuve de cette désinformation qu’il dénonce tant chez leurs ennemis. Je leur ai écrit à quelques reprises de cesser de s’abaisser, voire d’aller encore plus bas que ces gens contre lesquels ils luttent. Un de leur partisan m’a d’ailleurs dit qu’il assumait sa subjectivité et que je devrais faire de même. Je crois qu’on peut être subjectif, clair et cohérent tout en étant nuancé. J’assume ma subjectivité en me désolant que ces individus tombent à un niveau aussi bas et fassent une grande preuve de propagande à l’égard d’individus dont ils semblent simplement plus qu’autrement ces temps-ci désapprouver les idées. S’ils assument tant leur subjectivité pourquoi se voiler la face? Je rappelle qu’en agissant comme ils le font, ils perpétuent ce manque de respect qu’ils dénoncent, car non, la gauche n’est pas tout le temps plus vertueuse que la droite. Elle n’en a pas le monopole tout comme la droite n’a pas le monopole de la bêtise.

Cette gauche est devenue « vidange ». Elle a fini par épouser ce modèle qu’elle dénonçait tant et ce n’est pas en parlant un français plus soigné, moins « populaire », qu’elle est nécessairement elle-même plus soignée et intelligente. Je continuerai toujours à dénoncer les excès verbaux tant de la droite que de la gauche, ne serait-ce que parce que tout le monde a droit à un minimum de respect malgré leurs opinions divergentes et qu’il y a moyen de critiquer sans tomber dans les attaques personnelles et fallacieuses.

Advertisements

Un avis sur « La gauche « vidange » »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s