Cinémanalyse: introduction d’une nouvelle rubrique.

Occasionnellement, il m’arrivera de faire des analyses de film dans une rubrique que j’ai nommé Cinémanalyse. Le but étant de faire partager aux lecteurs des œuvres qui m’ont marqués sur le plan cinématographique. Il ne sera pas ici question d’en faire la critique comme mes habituelles rubriques de cinéma, mais plutôt d’analyser le propos d’un film, donc attention je risque de spoiler. D’ailleurs les œuvres que je choisirai pour cette chronique m’ont inévitablement marqué. Oubliez donc tout de suite une analyse de 50 Nuances de Grey; ça n’arrivera pas en raison de ce que je considère être de l’insignifiance cinématographique, bien qu’il puisse m’arriver d’explorer certains nanars, mais il faut à la base que ces films m’aient amusée ou dégoûtée au point qu’ils aient marqué ma conscience même si je les ai trouvés fondamentalement mauvais. C’est par exemple le cas d’un classique du mauvais goût comme The Room, voir de la série Twilight dont je pourrais bien faire l’analyse prochainement.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s